Assurance Maison : quand demander des indemnisations ?

Le malheur ne prévenant pas, votre lieu de résidence peut enregistrer des situations calamiteuses difficiles que vous ne pourrez faire face financièrement. C’est là, l’une des raisons fondamentales pour lesquelles toutes les maisons doivent souscrire à une assurance habitation. Toute chose qui donne de soulagement à plus d’un à cause des indemnisations en cas de dégâts. Lisez cet article pour savoir à quel moment vous pouvez demander une indemnisation. 

Après la constatation d’un sinistre

Lorsque vous avez préalablement souscrit à une assurance habitation, vous avez droit à une indemnisation quand votre maison connaît de sinistre. Vous devez donc être suffisamment informés pour en savoir plus.  Dès que vous constatez que votre maison a subi de dégâts, vous pouvez faire appel à votre assureur pour être indemnisé.

Mais il est important que vous sachiez que vous disposez d’un temps relativement court pour effectuer votre demande d’indemnisation. Vous pouvez faire votre déclaration d’assurance dans les situations ci-après. Si vous êtes victime d’un cambriolage, d’une catastrophe naturelle, d’un dégât des eaux, un incendie a ravagé votre maison. Ou encore si vous êtes victime d’une tempête. 

Comment recevoir son indemnisation en cas de sinistre ?

En cas de sinistre vous vous demandez comment vous allez recevoir votre indemnisation. Le processus pour obtenir un remboursement auprès de votre assureur peut ne pas être simple comme vous pouvez l’imaginer.  Les démarches pour que votre demande aboutisse prévoient des conditions bien précises que votre maison met à votre disposition pour y être observée.

 Vous devez en premier lieu passer en revue votre contrat d’assurance habitation. Toute chose qui vous permet de vérifier que les dégâts dont vous avez été victime sont pris en compte dans le contrat. Après cette étape, si tout est en accord, vous passez déposer votre déclaration de dégâts dans le strict respect des délais prévus dans le contrat. 

Si vous voulez que le processus de remboursement soit accéléré, vous ajoutez à votre déclaration une estimation des dégâts enregistrés. Vous devez rassembler les justificatifs de valeur de votre estimation. Ce qui permet à votre assureur de se faire une idée nette de combien peut couter votre indemnisation.