Qu’est-ce que l’assistance en matière d’assurance ?

L’assurance est en bref le meilleur moyen pour prévenir ou contrer avec joie tous les types de tragédie qui peuvent vous surprendre au cours de votre existence sur terre. Mais est-ce que tous les hommes sont éligibles à l’assurance ? La réponse est non. C’est ainsi que l’idée de l’assistance est née. Dans la suite, vous aurez une explication claire et nette de ce que c’est que l’assistance.

Qu’est-ce que l’assistance ?

L’assistance est d’abord une autre forme d’assurance. La différence entre les deux se trouve dans le fait que l’assistance est gratuite pour celui qui est assisté et l’assurance est payante pour celui qui est assuré. Visitez ce lien pour avoir beaucoup plus d’information. En effet, si l’assurance se voit venir en aide à ceux qui ont au préalable payé de l’argent (en occurrence par une sorte d’épargne mensuelle à l’entreprise d’assurance) pour être assurer pendant les sinistres auxquels la vie nous fait, faire face de façon inattendue ; l’assistance quant à elle se voit venir en aide à tous ceux qui n’ont pas un moyen de se payer ou de souscrire à une assurance. Ainsi, on comprend donc que l’assistance est un moyen par lequel les humains qui n’ont pas la force de s’assurer se font assurer.

Comment se faire une assistance ?

Le plus souvent et même de façon principale, l’assistance provient d’un apport collectivités public sans contrepartie de cotisations. C’est-à-dire que l’assistance trouve sa source dans les offrent de la collectivité publique. Les individus qui en bénéficient ne doivent rien à personne. Mais avant qu’un individu ne bénéficie de l’assistance, il doit d’abord faire face à un sinistre inattendu (un accident de circulation par exemple), ensuite, il doit faire sa demande à une société d’assurance et d’assistance. Ce n’est qu’après une analyse judicieuse de la situation du demandeur que l’assistance lui est octroyée. Le plus souvent, l’on parle d’assistance dans les cas d’aide sociale aux enfants, d’aide sociale aux personnes handicapées et enfin d’aide sociale aux personnes âgées.